Ma semaine à Vancouver N°19

Pour redevenir à peu près à jour dans mon décompte des semaines, j’ai décidé de sauter quelques semaines . On va rester réaliste un moment, je ne découvre pas toutes les semaines quelques choses de très intéressant à vous montrer. Le mois d’août n’a pas été des plus passionnant ici, aucun voyage ou autre alors quitte à les sauter.  😉 Pour ça, la semaine 21 a été plutôt attrayante.

Sans-titre---2

Avec quelques-un de mes coloc’, nous avons fait un petit week end camping/randonnée dans un des nombreux parc nationaux à 2h au Nord de Vancouver. Nous avons marché environ 8km avec un dénivelé de 850m. J’ai littéralement cru que j’allais tomber dans les pommes à plusieurs reprises. Pour toute personne qui ne me connait pas, je ne suis vraiment pas très sportive et je le suis encore moins avec un sac à dos rempli à bloc. Toute personne qui nous aurait vu charger la voiture ce matin là, aurait pu avoir l’impression que nous partions pour une expédition de plusieurs semaines. Mais détromper vous, nous ne sommes partie que pour une nuit!

20092014-DSC_00451

Vous avez déjà une fois fait la rencontre avec un tamia (les fameux chipmunks de notre enfance)? Ils sont tellement adorable, une sorte de petit écureuil rayé pas peureux pour un sous. Mais très rapide et donc pas très facile à photographier.

DSC_0028-(1)

Cette randonnée a été certes très rude mais la récompense était encore plus belle qu’espéré. La vue panoramique était à couper le souffle.

Sans-titre-----2

Par endroit, l’eau était bleu turquoise quasiment opaque. Après avoir fait quelques recherches une fois de retour, je sais qu’il s’agit de sédiments volcanique qui se mélange à l’eau des glaciers alentours. Sans-titre-----3Sans-titre-----4Sans-titre-----5Sans-titre----1

DSC_0119

Le camping en soi était aussi sympa. Alors pour la petite histoire, à Garibaldi (voir dans tout le Canada) l’on rencontre régulièrement des ours. Par mesure de sécurité, il faut donc accrocher toutes ses possessions alimentaires en hauteurs durant la nuit et bien refermer le bouchon de son dentifrice à la menthe. Ben oui, les ourses ici raffolent de dentifrice, faut le savoir…. Inutile de vous dire que je n’ai quasiment pas fermé les yeux de la nuit…. Une fois peureuse, toujours peureuse….

20092014-DSC_0197

1 Commentaire

Laisser un message